Le futur NCSM Harry DeWolf prend forme

Galerie d'images

La Vigie - Automne 2017 / Le 31 octobre 2017

L’assemblage des méga-blocs est commencé!

Deux des trois méga-blocs du premier navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique (NPEA), le futur NCSM Harry DeWolf, ont été déplacés à l’aide de transports de charges lourdes, à l’extérieur du chantier maritime d’Halifax, sur le niveau du sol, pour les travaux d’aménagement.

Selon Sean Lewis des Chantiers maritimes Irving, les principaux travaux au niveau du sol comprennent la pose et l’alignement de l’arbre, l’installation d’hélices et de gouvernails, le tirage et la pose de câbles électriques et l’alimentation des principaux tableaux de distribution.

Le méga-bloc de la proue sera transféré au niveau du sol plus tard cette année. Le futur NCSM Harry DeWolf devrait être prêt en 2018.

Les travaux du deuxième NPEA, le futur NCSM Margaret Brooke, ont débuté il y a un peu plus d’un an. La cérémonie de mise sur cale a déjà eu lieu; la pièce commémorative a été placée sur la quille par Olivia Strowbridge, la première femme à occuper un rôle de supervision de métier aux Chantiers maritimes Irving à Halifax et à obtenir la certification de peintre au pistolet pour les navires.

Vingt-huit des 63 unités de ce navire sont en cours de construction.

L’entreprise a choisi une approche de construction progressive pour les nouveaux NPEA. Les 63 unités deviennent 21 blocs, qui sont consolidés en trois méga-blocs.

Le projet des NPEA fournira six navires conçus pour les glaces, tous membres de la classe Harry DeWolf, en l’honneur du héros naval de guerre, le vice‑amiral Harry DeWolf.

Les nouveaux NPEA seront aptes à mener des opérations de surveillance armée maritime, notamment dans la région arctique du Canada. Ils fourniront au gouvernement une capacité de connaissance de la situation des activités et des événements dans ces régions en collaboration avec des partenaires dans les Forces armées canadiennes et d’autres ministères du gouvernement pour faire respecter la souveraineté canadienne lorsque le besoin s’en fait sentir.