Actualité de votre marine - mars 2020

Your Navy Today banner

« Actualité de votre Marine » est un bulletin mensuel qui comprend des articles sur les opérations en cours de la Marine royale canadienne, sur nos marins et les héros de la Marine, sur les équipements et les technologies récents, ainsi que les meilleures photos et vidéos. Cliquez ici pour vous abonner à notre liste de diffusion électronique.


Le point sur les opérations

NCSM Fredericton

MDN

Les manœuvriers à bord du NCSM Fredericton se préparent pour un ravitaillement en mer.

Le NCSM Fredericton poursuit ses activités en Méditerranée dans le cadre de l’opération REASSURANCE

Le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Fredericton a participé à l’exercice DYNAMIC MANTA 20 du 24 février au 8 mars dans la région centrale de la Méditerranée. DYNAMIC MANTA mettait l’accent sur l’interopérabilité et la compétence en matière de lutte anti-sous-marine et antinavire. Des navires, des sous-marins, des aéronefs et du personnel de neuf pays alliés y ont participé.

Le NCSM Fredericton poursuit ses activités à l’appui de l’opération REASSURANCE en tant que membre du 2e Groupe maritime permanent OTAN (SNMG2), et appuie ainsi les mesures d’assurance et de dissuasion de l’OTAN en Europe centrale et en Europe de l’Est.

Afin de maintenir la capacité opérationnelle pendant la pandémie de la COVID-19, le NCSM Fredericton a établi des mesures de santé préventives et des plans d’intervention à bord et pendant que le navire est dans un port. Ces protocoles ont été mis en place pour limiter l’exposition potentielle de l’équipage à la maladie.

Le SNMG2 est la seule force prête à exécuter des missions de l’OTAN dans cette partie du monde, ainsi que le seul groupe opérationnel dans la région capable d’intervenir dans le cadre de crises.

Un exercice d’arraisonnement

MDN

Des membres d’équipage du NCSM Whitehorse mènent un exercice d’arraisonnement pendant l’opération CARIBBE.

Les NCSM Whitehorse et Nanaimo reviennent de l’opération CARIBBE plus tôt que prévu

Les NCSM Nanaimo et Whitehorse rentrent maintenant au Canada plus tôt que prévu dans le cadre de l’opération CARIBBE, où ils contribuaient à arrêter la circulation de stupéfiants illégaux dans le bassin des Caraïbes et l’Est de l’océan Pacifique. La décision de suspendre tôt l’emploi du Nanaimo et du Whitehorse a été prise en consultation avec nos homologues américains et vise à limiter l’exposition potentielle de nos marins à la COVID-19 tout en nous permettant de préserver au maximum notre disponibilité et capacité en mer de mener à bien les missions essentielles à l’appui du gouvernement du Canada si elles nous sont confiées une fois les navires rentrés à leur port. On prévoit maintenant le retour des navires au Canada au début du mois d’avril au lieu de mai.

NCSM Shawinigan

MDN

Le Ltv Gregory Wagner-Conserve, un officier de pont du NCSM Glace Bay, regarde dans un télémètre pendant les approches de réapprovisionnement en mer dans le golfe de Guinée pendant l’opération PROJECTION - Afrique de l’Ouest.

Les NCSM Glace Bay et Shawinigan reviennent plus tôt que prévu de l’opération PROJECTION - Afrique de l’Ouest

Les NCSM Glace Bay et Shawinigan quitteront l’opération PROJECTION – Afrique de l’Ouest et reviendront au Canada plus tôt que prévu pour des raisons similaires à celles de l’opération CARIBBE (ci-dessus), ainsi qu’en raison de l’annulation de deux exercices internationaux prévus. Les exercices annuels dans le théâtre d’opérations africain OBANGAME EXPRESS et PHOENIX EXPRESS, dirigés par la Marine américaine, ont été annulés dans le cadre de l’effort mondial visant à arrêter la propagation de la COVID-19. Compte tenu de ces annulations, on prévoit maintenant aussi que les navires rentreront au Canada au début d’avril au lieu de mai.

Bataille de l’Atlantique

Les activités commémoratives de la bataille de l’Atlantique sont reportées; les festivités se poursuivent virtuellement

En raison de la pandémie actuelle de la COVID-19, le commandant de la Marine royale canadienne (MRC) a pris la décision difficile de suspendre opérationnellement, à l’échelle nationale, toutes les activités commémoratives menées par la MRC au moins jusqu’à la fin mai. Essentiellement, cela signifie que les principales activités et les cérémonies commémoratives du dimanche de la bataille de l’Atlantique prévues pour le 3 mai 2020, y compris la cérémonie nationale au Monument commémoratif de guerre du Canada ainsi que les activités prévues durant les quelques jours précédant le dimanche de la bataille de l’Atlantique, seront toutes reportées. Les activités commémoratives devraient avoir lieu plus tard cette année, lorsque la situation le permettra. Pour l’instant, tous les événements, cérémonies et soirée de gala du 75e anniversaire de la bataille de l’Atlantique (en collaboration avec l’Association navale du Canada, à confirmer) sont remis à cet automne, peut-être en marge de la journée du Niobe (à déterminer).

Bien que les cérémonies soient suspendues, la MRC continuera de commémorer et de célébrer la victoire de la bataille de l’Atlantique virtuellement au moyen de ses comptes de médias sociaux et de la page Web de la bataille de l’Atlantique. En attendant, vous recevrez bientôt des conseils et des encouragements de la part de la MRC sur la manière dont nous pouvons tous saluer individuellement et en toute sécurité nos extraordinaires prédécesseurs le premier dimanche de mai.

Par ailleurs, pour souligner cette grande occasion une pièce et une épinglette commémoratives seront en vente dans les boutiques en ligne du CANEX au début du mois de mai.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez lire le message au complet du commandant de la MRC au sujet du report des activités de la bataille de l’Atlantique.

Votre Marine royale canadienne : Hier, Aujourd’hui et Toujours

Alors que nous célébrons le 75e anniversaire de la fin de la bataille de l’Atlantique, nous réfléchissons à notre fière histoire navale.

En vedette dans ce numéro

Ltv Jennifer Loye

MDN

Le Ltv Jennifer Loye dirige l’instruction d’évacuation sanitaire aérienne à l’avant de niveau avancé dans les environs de Gao, dans le cadre de la Force opérationnelle au Mali.

Une infirmière de la Marine perce l’os d’un soldat du maintien de la paix en hélicoptère pour lui sauver la vie

Lorsque l’appel a été diffusé par radio pour signaler que de nombreux soldats de l’ONU avaient été blessés et devaient être évacués par hélicoptère à Gao, au Mali, le lieutenant de vaisseau (Ltv) Jennifer Loye et son équipe étaient prêtes à aider.

Un patient « souffrait de multiples blessures par balle. Je pouvais voir qu’il était toujours conscient. » Elle l’a alors branché à l’équipement de surveillance.

« D’après ses signes vitaux, je savais qu’il avait besoin de produits sanguins. Il allait également devoir subir une échographie et une fixation du bassin. »

Quand elle a constaté que l’intraveineuse qui avait été posée sur le terrain ne fonctionnait pas, elle a compris qu’il lui faudrait perforer l’os du patient en utilisant une perfusion intraosseuse pour lui administrer des produits sanguins.

En récompense des efforts qu’elle a déployés tout au long de la mission, le Ltv Loye a reçu la Mention élogieuse du chef d’état-major de la défense.

PM 1 Lucie Simpson

MDN

Le PM 1 Lucie Simpson s’entretient avec trois femmes membres des Forces armées canadiennes lors d’un défilé.

Des femmes, au grade de premier maître de 1re classe, espèrent être une source d’inspiration pour les plus jeunes femmes

« Voir une femme occupant un poste de haute direction n’est pas seulement une réjouissance, mais la confirmation que cela est possible. »

Ces propos tenus par le premier maître de 1re classe (PM 1) Lucie Simpson soulignent les changements qui se produisent dans la Marine royale canadienne (MRC) depuis quelques années.

À mesure qu’un plus grand nombre de femmes s’enrôlent dans la Marine, ces pionnières qui occupent actuellement des postes supérieurs ont appris qu’il est essentiel de mobiliser et d’habiliter leurs plus jeunes collègues et de leur servir de mentor.

M 2 Jack Hannam, M 1 William McClure et chauffeur William Cummings

MDN

De gauche à droite : Le matelot de 2e classe Jack Hannam, le matelot de 1re classe William McClure et le chauffeur William Cummings arrivent sains et saufs à Penzance, en Angleterre, après leur épuisante traversée de la Manche.

1944 : Des marins en canot à moteur ont sauvé des membres d’équipage de l’Athabaskan lorsqu’ils retournent à toute vitesse vers l’Angleterre

Au plus profond de la nuit le 29 avril 1944, le NCSM Haida patrouillait avec son navire-jumeau, le NCSM Athabaskan, pour appuyer une opération britannique de pose de mines. L’Athabaskan venait de recevoir l’ordre d’intercepter des navires de guerre allemands qu’un radar côtier avait repérés dans la région.

Le chauffeur William Alfred Cummings, de Toronto, et le matelot de 1re classe William Arthur McClure, de Wellington (C.-B.), s’acquittaient de leurs tâches habituelles à bord du Haida.

Ils ne savaient pas que pendant les prochaines heures ils devraient utiliser toute leur force, leur endurance et leur courage.

Rapports spéciaux

L’équipage du NCSM Whitehorse

MDN

En raison de la COVID-19, l’équipage du NCSM Whitehorse, participant à l’opération CARIBBE, reviendra plus tôt que prévu de son déploiement

Mise à jour de la Marine royale canadienne – Réaction à la COVID-19 en cours

La situation concernant l’incidence de la COVID-19 continue d’évoluer. La MRC a pris plusieurs mesures pour atténuer le risque pour l’ensemble de l’équipe navale tout en s’assurant que nous restons « prêts à aider, prêts à diriger, prêts à combattre ».

À cette fin, le commandant de la MRC (CMRC) a publié deux mises à jour jusqu’à présent concernant la réaction en cours de la Marine à la COVID-19. Des directives et des conseils supplémentaires seront fournis, au besoin, ainsi que des mises à jour périodiques afin de vous tenir au courant des mesures que la MRC/FAC/MDN continue de prendre à l’égard de la COVID-19.

Dans sa dernière mise à jour sur la COVID-19 publiée le 1er avril, le CMRC a fait remarquer que :

  • Toutes les unités de la MRC réduisent au minimum la présence de marins et de personnel civil dans le lieu de travail, conformément aux directives en matière de santé publique.
  • La MRC a reporté les activités de commémoration de la bataille de l’Atlantique de cette année.
  • La MRC s’est jointe au reste des FAC pour réduire les activités d’instruction et d’éducation dans tout le pays. Seule l’instruction cruciale pour la mise sur pied de la force se poursuivra de façon très limitée.
  • Les navires et unités qui vont en mer mettent en œuvre une gamme de mesures préventives pour limiter l’exposition potentielle à la COVID-19.
  • Les opérations CARIBBE et PROJECTION - Afrique de l’Ouest se terminent plus tôt que prévu.
  • L’opération REASSURANCE reste active en tant que contribution de premier plan du Canada dans tous les domaines en vue de la défense collective dans le théâtre d’opérations euro-atlantique.
  • En ce qui concerne la navigation de mise sur pied de la force, seule la navigation essentielle liée aux objectifs cruciaux de défense et de sécurité nationale sera effectuée jusqu’à nouvel ordre, afin que la MRC soit la mieux placée pour contribuer aux efforts déployés dans l’ensemble des FAC pour l’opération LASER (lutte contre la pandémie) et l’opération LENTUS (urgence nationale).
  • Les navires de garde maintenus sur les deux côtes demeurent prêts, comme toujours, à effectuer des tâches à court préavis en mer ou à quai.

Dans la première mise à jour de l’équipe de la MRC, le CMRC a déclaré ce qui suit :

  • Les travaux essentiels dans les arsenaux canadiens de Sa Majesté à Esquimalt et à Halifax se poursuivent dans le respect de toutes les mesures possibles d’atténuation des risques pour la santé.
  • Les flottes des deux côtes ont pris des mesures pour mettre en œuvre des précautions supplémentaires afin de préserver l’efficacité opérationnelle et la santé des marins.
  • Les dirigeants de la flotte ont ajusté les horaires de navigation.
  • Les divisions de la Réserve ont annulé toutes les activités non essentielles.

Pleins feux sur les marins

PM 1 Alena Mondelli.

MDN

PM 1 Alena Mondelli.

Rencontrez le premier maître de 1re classe Alena Mondelli. La plus grande expérience de sa carrière a été lors de sa dernière rotation en tant que membre du NCSM Toronto dans le cadre de l’opération REASSURANCE!

Côté social

Les vidéos du mois

Les photos du mois