NCSM Athabaskan

Un navire militaire vogue sur l’eau.

NCSM Athabaskan G07.

Il y a eu trois navires du nom d’Athabaskan dans la Marine royale canadienne; tous ont reçu le nom du groupe linguistique de Premières nations.

NCSM Athabaskan (1er du nom) (G07)

Mis en service le 3 février 1943, le destroyer de la classe Tribal Athabaskan eut comme première mission de patrouiller les eaux entre l'Islande et les îles Féroé, interceptant les « passeurs de blocus ». Par la suite, il fut affecté aux patrouilles anti sous-marines. Le 27 août, il fut frappé par une bombe planante au large de l’Espagne mais regagna l’Angleterre. De retour en Écosse en décembre, il escorta des convois. Le 26 avril 1944, il contribua à couler le torpilleur allemand T29. Trois jours plus tard, il fut lui-même coulé par une torpille lancée par le T24 au nord de l'île de Batz alors qu’il opérait avec son jumeau le NCSM Haida. Le capitaine et 128 hommes périrent, 83 membres d'équipage furent faits prisonniers, et 44 autres furent secourus par le Haida.

Un navire militaire vogue sur l’eau.

NCSM Athabaskan R79 / 219.

NCSM Athabaskan (2e du nom) (R79 / 219)

Dernier de la classe de destroyers Tribal à être terminé, l’« Athabee », fut mis en service le 20 janvier 1948. En mai, il partit pour la côte Ouest, où il servit de navire-école pour les recrues et les élèves-officiers jusqu’au déclenchement de la guerre de Corée dans laquelle il eut trois périodes de service. En octobre 1954, il fut converti en destroyer d’escorte, après quoi il reprit ses fonctions de navire-école jusqu’à son départ pour la côte Est, en janvier 1959. Après cinq années de croisières d’instruction et d’exercices, le navire fut placé en réserve et désarmé le 21 avril 1966. Il fut ferraillé à La Spezia, en Italie, en 1970.

Un navire militaire vogue sur l’eau.

NCSM Athabaskan 282.

NCSM Athabaskan (3e du nom) (282)

Le destroyer de la classe Iroquois Athabaskan fut mis en service le 30 septembre 1972. Membre de la 1re Escadre de destroyers du Canada, il participa au cours des vingt années suivantes à de nombreux exercices de l’OTAN et autres alliés; il fut plusieurs fois navire amiral de la Force navale permanente de l'Atlantique. Il participa aussi à des patrouilles de surveillance des pêches et d’affirmation de la souveraineté. En 1990, il participa à l’Opération FRICTION comme navire amiral du Groupe opérationnel du Canada dans la guerre du Golfe. Il subit une refonte de mi-vie de 1991 à 1994. À l’automne 1995, il prit part à l’exercice UNITAS, avec des navires sud-américains, espagnols et américains. En 2006, il participa à une mission humanitaire dans le golfe du Mexique suite à l’ouragan Katrina. Il fut plusieurs fois navire amiral du commandant de la Flotte canadienne et en 2007, embarqua l’état-major du 1er Groupe de la Force navale permanente de réaction de l’OTAN.

Devise : We fight as One (Unis dans le combat)

Honneurs de bataille

Insigne de NCSM Athabaskan

  • Arctique 1943-1944
  • Manche 1944
  • Corée 1950-1953
  • Golfe et Koweit
Date de modification :