Capacité

NCSM Windsor

Cpl Andrew Kelly

Le NCSM Windsor quitte le port d’Halifax pour prendre la mer en 2016.

En raison de leur système de propulsion électrique extrêmement silencieux, les sous-marins diesel-électriques conventionnels comme ceux de la classe Victoria sont dotés de capacités furtives et d’une manœuvrabilité accrue. Ils possèdent des avantages dans certaines conditions par rapport aux sous-marins nucléaires. La classe Victoria est particulièrement efficace dans les eaux côtières et sur des fronts plus étroits, ce qui en fait un atout stratégique précieux pour le Canada et ses partenaires internationaux.

Polyvalence

La polyvalence des sous-marins de la classe Victoria est sans égale et leur permet de naviguer par tous les temps pendant des périodes maximales de 45 jours. Les sous-marins remplissent divers rôles de manière à aider le Canada à réaliser sa vision des choses, à savoir posséder une flotte navale équilibrée, polyvalente et efficace au combat. En plus de leur létalité inhérente et de leur importance stratégique en tant que navire de combat, ils peuvent aussi jouer toute une gamme de rôles navals en temps de paix :

  • effectuer des patrouilles des pêches et surveiller les trois côtes canadiennes;
  • appuyer les organismes maritimes d’application de la loi et d’autres ministères;
  • maintenir les compétences de la flotte;
  • s’engager de façon bilatérale auprès des partenaires de la défense continentale;
  • participer à des exercices multinationaux;
  • dissuader les terroristes, les contrebandiers et les pollueurs potentiels.

Pour mener des opérations maritimes à bien, il faut pouvoir exercer un contrôle au-dessus de la surface, à la surface et sous la surface de la mer. Le succès à cet égard nécessite des forces maritimes équilibrées; or, sans les sous-marins, l’efficacité d’autres ressources maritimes du Canada en souffrirait. Aucun autre atout des Forces canadiennes (FC) ne saurait rivaliser avec la puissance dissuasive pure et simple des sous-marins. Étant donné leur furtivité, leur endurance et leur pouvoir meurtrier, autant d’avantages inégalés par ailleurs, la simple possibilité qu’il y ait un sous-marin non détecté dans les parages peut modifier en profondeur la nature d’un théâtre d’opérations.

Les sous-marins canadiens sont des outils précieux et essentiels pour concrétiser la vision stratégique de la défense énoncée dans Protection, Sécurité, Engagement, qui stipule que les Forces armées canadiennes doivent veiller à ce qui suit  :

  • la protection du Canada;
  • la sécurité en Amérique du Nord;
  • l’engagement dans le monde.

Spécifications :

  • Vitesse : 12 nœuds (en surface), 20 nœuds (en immersion)
  • Endurance de la patrouille : Environ huit semaines
  • Équipage : 49 membres d’équipage et 10 stagiaires
  • Profondeur de plongée : Plus de 200 mètres