Flotte et unités

Les 33 navires de guerre, sous-marins et navires de défense côtière du Canada sont répartis presque également entre les côtes de l’Atlantique et du Pacifique.

  • Les destroyers de la classe Iroquois sont des destroyers de défense aérienne sectorielle munis de systèmes de communication avancés pour le contrôle et le commandement leur permettant d’agir comme navire amiral d’un groupe opérationnel.

 

  • Les frégates de la classe Halifax, avec leur capacité de faire face aux menaces aussi bien sous l'eau qu’en surface, constituent les « bêtes de somme » du concept du groupe opérationnel de la Marine canadienne.

 

  • Les ravitailleurs de la classe Protecteur réapprovisionnent les groupes opérationnels en mer en nourriture, munitions, combustible, pièces de rechange et autres fournitures.

 

  • Les navires de défense côtière de classe Kingston ont pour missions principales la lutte contre les mines et la patrouille côtière.

 

  • Les sous-marins de la classe Victoria constituent les « forces spéciales » de la Marine, qui effectuent une vaste gamme de missions navales uniques.

Les Forces maritimes de l’Atlantique [FMAR(A)] ont leur port d’attache à Halifax (Nouvelle-Écosse), et les Forces maritimes du Pacifique [FMAR(P)], à Esquimalt (Colombie-Britannique). Ces formations gèrent tout ce qui concerne la flotte, y compris la maintenance, l’entraînement et la dotation en personnel, tout en maintenant la Flotte à un niveau optimal de préparation au déploiement, si les Forces canadiennes et le gouvernement canadien le jugent approprié.

Les navires de la Flotte peuvent être déployés à diverses fins, notamment dans le cadre d’une intervention strictement canadienne visant à répondre à un besoin national ou international ou dans le cadre d’un déploiement multinational de plus grande envergure. Les déploiements peuvent consister à l’envoi d’un seul navire au sein d’une force multinationale ou à l’envoi d’un vaste groupe opérationnel intégré et autonome, composé de navires, de sous-marins et d’aéronefs.