Frégates canadiennes de patrouille

Vue D'ensemble

Les douze frégates de patrouille polyvalentes de la classe Halifax fabriquées au Canada constituent les fondements de la Marine royale canadienne (MRC). Les navires ont été conçus à l’origine pour la guerre anti-sous-marine et la lutte anti-navire, surtout en haute mer.

Le rôle de la classe Halifax a changé. Les menaces maritimes actuelles et en évolution sont plus rapides et plus furtives, elles se manœuvrent plus facilement et passent de la haute mer à des régions plus proches des côtes. Le milieu littoral présente des défis pour les capteurs et les systèmes d’armes en raison de la densité accrue de la circulation et la proximité aux menaces venant de la côte. De plus, les navires doivent maintenant faire face à des menaces asymétriques, comme des attaques de vaisseaux plus petits et plus facilement manœuvrables qui n’étaient pas envisagés au moment de la conception du navire.

Des innovations en matière de procédures et de tactiques ont permis aux frégates de fonctionner de manière efficace dans le nouveau contexte de sécurité, et ce, malgré les limites du matériel. Cependant, des améliorations aux capteurs et aux armes sont nécessaires afin d’améliorer la capacité du navire à faire face à ces nouvelles menaces à l’avenir.

Les ports d’attache des navires de la classe Halifax sont Esquimalt (Colombie-Britannique) et Halifax (Nouvelle-Écosse).

Les navires de la classe Halifax actuels sont :

  • NCSM Halifax (330)
  • NCSM Vancouver (331)
  • NCSM Ville de Québec (332)
  • NCSM Toronto (333)
  • NCSM Regina (334)
  • NCSM Calgary (335)
  • NCSM Montreal (336)
  • NCSM Fredericton (337)
  • NCSM Winnipeg (338)
  • NCSM Charlottetown (339)
  • NCSM St John's (340)
  • NCSM Ottawa (341)

Modernisation de la classe Halifax (MCH)

Dans le cadre du projet de modernisation des navires de la classe Halifax et de prolongation de la durée de vie utile des frégates (MCH/FELEX), on réalise la modernisation des systèmes de combat, et un programme de carénage à mi-vie planifié est en place pour veiller à ce que les frégates demeurent fonctionnelles tout au long de leur durée de vie utile. Ces travaux comprennent la modernisation des systèmes des plates-formes, les mises à niveau des systèmes des navires, l’acquisition et l’installation de nouvelles capacités, comme un radar de pointe, un nouveau système de guerre électronique et des systèmes de communication et des missiles améliorés intégrés dans un nouveau système de gestion de combat.

Les premières frégates modernisées de la classe Halifax ont été livrées vers la fin 2014, et le dernier navire devrait être livré au Printemps 2018.

Ventilation du projet

Le projet de modernisation des navires de la classe Halifax et de prolongation de la vie utile des frégates ainsi que d’autres projets financés de manière distincte faisant partie du programme de modernisation des frégates de la classe Halifax dotent les navires de capacités améliorées, qui sont nécessaires pour répondre aux nouvelles menaces et aux environnements opérationnels en constante évolution.

Ces capacités comprennent :

Modernisation de la classe Halifax / Prolongation de la durée de vie utile des frégates

  • Un nouveau système de gestion du combat
  • Une nouvelle série de radars
  • Un interrogateur, mode d’identification ami ou ennemi S/5
  • Une mise à niveau des systèmes de communications internes
  • La modernisation du système de missile Harpoon (missiles sol-sol)
  • La modernisation du système de guerre électrique

D’autres projets de la modernisation de la classe Halifax

  • Le système Sirius de recherche et poursuite infrarouge longue distance
  • Des modifications au canon naval Bofors de 57 mm
  • Le remplacement du système de contre-mesures de leurres missiles SHIELD II
  • Le remplacement du système intégré de commande des machines