Équipe de direction FMAR(P)

Commandant des Forces maritimes du Pacifique

Contre-amiral J.R. (Bob) Auchterlonie, OMM CD

Le Cam Auchterlonie

Le contre-amiral Bob Auchterlonie est né à Cumberland, en Colombie-Britannique, en 1969. Il est entré dans les Forces canadiennes en 1987 à titre de cadet du PFOR et a obtenu son diplôme du Collège militaire royal du Canada en 1991 avec un baccalauréat en économie et le rôle de capitaine de l’équipe de hockey universitaire.

Sur le plan opérationnel, le Cam Auchterlonie a terminé son instruction d’officier de guerre maritime en 1992 et a eu la chance de passer la majeure partie des deux décennies suivantes en mer sur des Navires canadiens de Sa Majesté dans les flottes du Pacifique et de l’Atlantique. Le Cam Auchterlonie a eu l’honneur de commander le NCSM Fredericton (de 2007 à 2009), la BFC Esquimalt (de 2012 à 2013) et la Flotte canadienne du Pacifique (de 2013 à 2015). Il a également eu la chance d’occuper des postes de commandement interarmées supérieurs, y compris celui de commandant adjoint du Commandement des opérations interarmées du Canada (de 2016 à 2018) et de commandant adjoint de la Force opérationnelle interarmées et multinationale de la coalition RIMPAC en 2018. Le contre‑amiral Auchterlonie a pris le commandement des Forces maritimes du Pacifique / de la Force opérationnelle interarmées (Pacifique) en juin 2018.

Le Cam Auchterlonie a travaillé à quatre reprises au QGDN, à Ottawa, plus précisément à titre d’officier d’état-major au sein de l’État-major de la Marine, de directeur chez le Chef de programme du VCEMD et de directeur général à l’État-major interarmées stratégique. Il a été promu à son grade actuel en 2016, avant sa dernière nomination, à titre de commandant adjoint du Commandement des opérations interarmées du Canada à l’été 2016.

Le Cam Auchterlonie est diplômé du Collège de commandement et d’état-major des Forces canadiennes et du Naval Command College du US Naval War College, en plus de détenir une maîtrise en étude de la défense du Collège militaire royal du Canada. Il est également diplômé du programme Senior Executives in National and International Security de l’Université Harvard (2016), membre du US GOFO Capstone Program (2016) et diplômé du Asia-Pacific Center for Security Studies (2018). Il a été nommé officier de l’Ordre du mérite militaire en 2013.

Remarquablement, le Cam Auchterlonie est toujours marié à sa première épouse, Tammy, qui fait toujours preuve d’un soutien et d’une compréhension hors pair, et ils ont réussi à élever deux jeunes hommes ayant beaucoup voyagé, assez équilibrés et en très bonne forme, Michael et Fraser. Auparavant, Bob jouait au golf et au hockey et passait du temps sur son bateau et il prévoit reprendre ces activités quand il rentrera chez lui sur la côte Ouest.

Premier maître des Forces maritimes du Pacifique

Premier Maître De 1re Classe Tim Blonde, CD

Pm 1 Blonde

Le PM 1 Tim Blonde a grandi à Woodstock, en Ontario, et en juin 1991, il s’est enrôlé dans la Marine comme technicien en génie naval. Après avoir terminé l’instruction des recrues, il a passé les trois premières années de sa carrière dans la Marine au Collège Saint-Laurent, à Cornwall, en Ontario, dans le cadre du Programme de formation des techniciens de marine (PFTM).

En 1994, lorsqu’il a terminé le PFTM et après avoir obtenu son diplôme de technologue de marine, le PM 1 Blonde a été affecté à la BFC Halifax pour participer au volet d’aptitudes manuelles du PFTM. En décembre 1994, il a été affecté dans la région d’Esquimalt, où il a passé cinq ans à naviguer à bord des NCSM Kootenay et Huron et à travailler à l’Installation de maintenance de la Flotte Cape Breton.

En mai 2000, le PM 1 Blonde a été affecté au NCSM Cataraqui à Kingtson, en Ontario, comme membre du personnel de soutien de de l’unité de la Réserve navale. Après y avoir passé quatre ans et avoir été promu au grade de maître de 1re classe, il est retourné sur la côte Ouest, pour une affectation au NCSM Algonquin. En 2007, il a été affecté à Ottawa, en Ontario, où il a passé quatre ans au DG Ex P et un an au DGGPGM.De retour sur la côte Ouest comme pm 2, il a été affecté à bord du NCSM Calgary comme chef mécanicien, poste dans le cadre duquel il avait la tâche de mener le premier navire ayant terminé la phase du programme de modernisation des navires de la classe Halifax – système de contrôle intégré de plateforme de la fin du carénage à la disponibilité opérationnelle.

Après avoir été promu à son grade actuel, en octobre 2013, il a été affecté au Directeur de l’introduction de nouvelles capacités. Après avoir suivi un cours de français d’un an à Victoria, en C.-B., il a été nommé capitaine d’armes du NCSM Vancouver en juillet 2016, et envoyé en mission dans la mer de Chine méridionale. En juin 2018, il a été nommé pm 1 de la Flotte canadienne de l’Atlantique, à Halifax, en Nouvelle-Écosse, et en mai 2019, il a été nommé à son poste actuel, soit pm 1 de la Formation aux Forces maritimes du Pacifique.

Commandement à la Flotte canadienne du Pacifique et du Système D’instruction Navale

Commodore A.I. Topshee, OMM, MSM, CD

Commodore A.I. Topshee

Le commodore Angus Topshee est originaire de Nepean, en Ontario. Il s’est enrôlé dans les Forces canadiennes en 1990 et a consacré les quatre premières années à ses études au Collège militaire royal du Canada (CMR) ainsi qu’à un échange de six mois avec l’Australian Defence Force Academy. Une fois diplômé du CMR en 1994, il a reçu une bourse de la Canada Memorial Foundation et, en 1996, il a obtenu une maîtrise en littérature (études stratégiques) de l’Université d’Aberdeen, en Écosse.

Après six ans d’études et une courte affectation à la Direction — Adaptation de la Force maritime du quartier général de la Défense nationale (QGDN), le Cmdre Topshee a entrepris en 1996 l’instruction officielle MAR SS. Il a été affecté à bord de son premier navire, le NCSM Winnipeg, en 1997. Il a eu la chance inouïe de passer la grande partie des neuf années suivantes en mer et a réalisé une série fort enrichissante de périodes de services et de déploiements d’ordre opérationnels comme officier de navigation, officier des opérations et officier de combat sur la côte Ouest du Canada.

En 2005, il a été sélectionné pour suivre le cours NSC 10 au Naval War College des États-Unis, à Newport, dans le Rhode Island. L’année suivante, il a été nommé commandant en second du NCSM St. John’s, puis du NCSM Toronto au mois de juillet 2007. Afin de se repentir d’avoir passé deux années palpitantes en mer en tant que commandant en second, le Cmdre Topshee a été affecté à la Direction — Stratégie maritime au QGDN, où il a participé à l’élaboration d’une nouvelle stratégie pour la Marine royale canadienne.

En juillet 2009, le Cmdre Topshee a été ravi d’obtenir le « meilleur emploi de la Marine », soit celui de commandant du NCSM Algonquin, le navire amiral de la Flotte canadienne du Pacifique. Le temps passé à bord de ce navire est sans contredit le point culminant de sa carrière et comprend des exercices de préparation de disponibilité opérationnelle élevée, l’opération PODIUM, soit la sécurité pour les Jeux olympiques de Vancouver de 2010, et l’Op PACIFIC AMISTAD, soit un déploiement de cinq mois dans le Centre et l’Ouest du Pacifique. Il a cédé avec réticence le commandement à la fin de 2010 et a été muté en Afghanistan dans le cadre de la Mission de formation de l’OTAN en Afghanistan où il a travaillé pendant un an à Kaboul comme directeur des opérations de formation de la Police nationale afghane. Le Cmdre Topshee a ensuite participé à une affectation de six mois à l’état-major de la Flotte canadienne du Pacifique, pour ensuite être nommé directeur des opérations du RIMPAC 2012.

À l’été 2012, le Cmdre Topshee a eu l’honneur d’être nommé commandant de la Base des Forces canadiennes Halifax, poste qu’il a occupé pendant trois ans. Il a ensuite réussi le Programme de sécurité nationale (PSN 8) au Collège des Forces canadiennes à Toronto, avant d’être promu à son grade actuel et nommé Directeur adjoint – Stratégie, politiques et plans du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) et du Commandement de l’Amérique du Nord (USNORTHCOM), à la base aérienne Peterson, au Colorado.

En juillet 2018, le Cmdre Topshee a pris le commandement de la Flotte canadienne du Pacifique et était heureux de retrouver la côte Ouest du Canada dans un poste de service en mer.

Le Cmdre Topshee a la chance inouïe d’être entouré d’une épouse exceptionnelle qui lui est d’un grand soutien et de quatre filles formidables.

le commandement de la base des Forces canadiennes (BFC) Esquimalt

CAPITAINE DE VAISSEAU JASON BOYD, MSM, CD

Le Capv Waddell

Le capitaine de vaisseau Jason Boyd a grandi à Rosetown, en Saskatchewan, et a été recruté au sein des Forces armées canadiennes en 1994 pour jouer au hockey au Collège militaire royal du Canada parallèlement à ses études en sciences politiques et en économie. Après avoir obtenu son diplôme en 1998, le capitaine de vaisseau Boyd a été affecté à Victoria pour suivre l’instruction d’officier des opérations maritimes de surface et sous-marines (MAR SS) et pour en apprendre plus sur la Marine loin de l’arena.

Au cours de sa carrière d’officier MAR SS, le capitaine de vaisseau Boyd a travaillé comme officier de quart à la passerelle à bord du Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Iroquois, comme contrôleur aérien des aéronefs embarqués (CAAE) et officier d’instruction des CAAE à terre, comme contrôleur – guerre antiaérienne et officier de combat à bord du NCSM Algonquin, et comme second du NCSM Ottawa. Il a été nommé commandant du NCSM Regina en mai 2012. Cette année-là, il a participé à un déploiement de plus de 8 mois dans le golfe d’Oman lors de l’opération ARTEMIS. Le capitaine de vaisseau Boyd a suivi aussi le Programme de commandement et d’état-major à Toronto en 2010.

La carrière du capitaine de vaisseau Boyd lui a permis de parcourir le Canada, de Victoria à Ottawa à Halifax, et le monde, notamment l’Europe du Nord à bord du NCSM Iroquois avec l’OTAN en 1999, l’Afghanistan lors de l’opération APOLLO en 2002 et la région de l’Asie‑Pacifique à bord du NCSM Ottawa en 2010.

Le capitaine de vaisseau Boyd a accompli deux périodes d’affectation en tant qu’instructeur à l’École des opérations navales des Forces canadiennes, pendant lesquelles il a eu l’occasion de transmettre ses connaissances à une nouvelle génération d’officiers de marine. En 2012, il a été nommé commandant du Centre d’instruction d’officiers de marine à Victoria. En 2014, le capitaine de vaisseau Boyd a  été affecté au poste de chef de cabinet du commandant de la Marine royale canadienne à Ottawa, poste dans lequel il a acquis une expérience du contexte stratégique à Ottawa. À l’été 2015, il a été nommé directeur – Introduction des nouvelles capacités navales. À ce titre, il a travaillé tous les jours pour que la mise en place de nouvelles capacités se fasse en douceur durant le plus important projet de restructuration de l’histoire de la Marine royale canadienne en temps de paix. En 2016, le Capv Boyd a été nommé commandant du combat sur mer et commandant du Groupe opérationnel multinational 170.1 pour le Groupe d’assaut aéronaval John C Stennis. Il était responsable de plus de 15 navires de neuf pays participants.

Le capitaine de vaisseau Boyd a assumé son poste actuel de commandant de la Base des Forces canadiennes Esquimalt le 22 juin 2017. En dehors des heures de travail, le capitaine de vaisseau Boyd joue au golf, passe du temps sur son bateau pour pratiquer la pêche ou pour s’amuser à tirer ses enfants sur le tube de flottaison et continue de jouer au hockey pour les Senior Tritons de la BFC Esquimalt. Il est très reconnaissant à sa femme Deborah, son fils Taylor et sa fille Grace de leur soutien continu.