Projets du port d’Esquimalt - Foire aux questions

 Excavatrice drague

MDN

Une excavatrice drague le port d’Esquimalt et charge les sédiments.

Q. : En quoi consiste le processus d’assainissement ?

Les projets d’assainissement exigent des études, des analyses et une planification minutieuses pour que les contaminants soient retirés et éliminés en toute sécurité.

Tout d’abord, des études environnementales sont réalisées pour cibler les zones contaminées et la profondeur à laquelle elles se rendent dans le fond marin. On utilise les résultats de ces études pour déterminer la meilleure ligne de conduite à suivre pour éliminer les sédiments.

On procède ensuite au dragage pour retirer le plus de sédiments contaminés possible. Pour ce faire, on utilise une benne preneuse fixée à une grue ou à une excavatrice. Les sédiments enlevés sont ensuite traités et transportés par chaland ou par camion jusqu’à des installations d’élimination ou de traitement. Dans la plupart des cas, les zones draguées sont remblayées avec une couche de sable propre pour améliorer le processus naturel de rétablissement.

Près des rivages, où il ne peut y avoir de dragage, les sédiments contaminés sont recouverts de couches organisées de sable, de gravier et de perrés pour les isoler et limiter l’exposition des humains et de la vie marine à la contamination.

Q. : Quels sont les avantages des projets d’assainissement?

Les travaux d’assainissement dans le port d’Esquimalt sont un investissement pour l’avenir qui présente plusieurs avantages pour la région, notamment ils :

  • réduisent les risques pour la santé liés aux fruits de mer touchés par les contaminants de longue date ;
  • réduisent les risques écologiques liés aux sédiments contaminés ;
  • réduisent les risques de recontamination ;
  • favorisent le maintien à long terme des opérations de la Marine royale canadienne à Esquimalt ;
  • créent des emplois et des débouchés économiques.

Q. : Comment les personnes vivant près du port d’Esquimalt seront-elles touchées par ces projets?

Comme ces projets ont cours dans la zone industrielle du port d’Esquimalt, nous prévoyons des répercussions minimales sur les activités quotidiennes des résidents locaux. Les travaux toucheront principalement l’arsenal maritime de la BFC Esquimalt. À mesure que les travaux progresseront, il y aura probablement une augmentation du bruit et de la luminosité pendant les heures de travail et, à l’occasion, pendant la nuit.

Nous continuerons d’informer régulièrement la collectivité de l’avancement des projets.Q. : Les activités d’assainissement ou de construction affecteront-elles la santé de la population locale ?

Aucun impact sur la santé n’est prévu pour les résidents du secteur riverain du port ou des quartiers situés près de la BFC Esquimalt. Le MDN surveillera de près les activités des entrepreneurs, et nous ferons tout notre possible pour réduire au minimum toute perturbation pour nos voisins.

Q. : Comment et où les sédiments contaminés seront-ils éliminés?

Pour la sécurité du milieu environnant, tous les sédiments contaminés retirés du port d’Esquimalt pendant l’assainissement seront transportés en toute sécurité vers des installations autorisées à les accepter. L’immersion en mer de ces sédiments est interdite. Les installations d’élimination sont sélectionnées par chaque entrepreneur dans le cadre d’un processus d’acquisition ouvert, équitable et transparent et ne seront connues qu’une fois les marchés attribués. Tous les entrepreneurs qui effectuent des travaux d’assainissement sont tenus d’élaborer un plan d’élimination, qui indique notamment les installations d’élimination autorisées sélectionnées. Ces plans sont approuvés par le MDN et Construction de Défense Canada, et les entrepreneurs doivent les respecter à la lettre tout au long des travaux.

Q. : Quelles mesures le MDN prend-il pour protéger la vie marine dans le port?

Nous sommes résolus à rendre nos opérations de défense plus écologiques et à atténuer les effets environnementaux de nos activités militaires.

Pour que les travaux se déroulent dans le respect de l’environnement et que nous prenions toutes les mesures possibles pour protéger la vie marine, nous collaborons étroitement avec le ministère des Pêches et des Océans (MPO) pour évaluer et atténuer nos impacts environnementaux dans le port. Nous faisons également appel à des spécialistes indépendants de la surveillance environnementale à chaque étape des travaux pour que nous soyons assurés de respecter tous les règlements environnementaux nécessaires.Par exemple, lors du dynamitage sous l’eau pour les projets d’infrastructures, nous faisons attention aux mammifères marins fréquentant le port et surveillons les niveaux sonores sous-marins pour minimiser toute perturbation aux espèces marines. Nous utilisons aussi les barrages à bulles d’air pour garder les poissons hors des zones où nous travaillons. Enfin, pour compenser les perturbations à l’habitat des poissons, nous avons construit une série de récifs sous-marins près de l’entrée ouest du port en 2012. Toutes ces activités sont coordonnées avec le MPO.

Q. : Quelles mesures sont-elles prises pour assurer un avenir sain au port d’Esquimalt?

Les pratiques environnementales dans le port d’Esquimalt se sont considérablement améliorées au fil des ans. La BFC Esquimalt a adopté des pratiques et des procédures environnementales strictes pour l’utilisation du port, et tous les usagers du port prennent des mesures actives pour mieux gérer les problèmes environnementaux et mettre en place des stratégies d’atténuation pour prévenir la contamination.

Nos projets d’assainissement réduiront considérablement l’exposition des espèces marines aux contaminants et favoriseront un habitat plus sain et diversifié pour les communautés marines.

En 2012, le MDN a construit trois récifs sous-marins près de l’entrée ouest du port d’Esquimalt pour compenser les perturbations à l’habitat des poissons pendant les travaux d’assainissement et de construction. Des évaluations sous-marines effectuées en 2016 ont montré la présence, dans ces récifs, d’un grand nombre d’espèces importantes sur le plan écologique.

Pendant les activités d’assainissement et de construction, nous surveillons les habitats aquatiques, les animaux marins, les sédiments et les eaux de surface pour réduire au minimum les incidences sur l’environnement. Après les travaux, nous surveillons l’efficacité des nouveaux habitats et la santé du port au fil du temps.

Vous avez des commentaires ou des questions ?

Nous invitons les membres du public à nous faire parvenir leurs questions ou leurs commentaires concernant les projets d’infrastructures et d’assainissement actuels et futurs du port d’Esquimalt.

  • Par courriel : cfbesquimalt@outlook.com
  • Par la poste :
    Affaires publiques de la Base
    Base des Forces canadiennes Esquimalt
    C. P. 17000, succ. Forces
    Victoria (Colombie-Britannique)  V9A 7N2

Les commentaires reçus servent à cerner les préoccupations et à élaborer des stratégies adaptées tout au long des processus de planification, de conception et de construction de chaque projet. Le MDN continuera de faire le point sur les projets à mesure que les travaux progresseront.