Projet de réfection des jetées A et B et projet d’assainissement du port d’Esquimalt

Contexte du projet de réfection des jetées A et B 

Le Ministère de la Défense Nationale (MDN) poursuit ses efforts pour transformer le secteur riverain de l’arsenal de la Base des Forces Canadiennes Esquimalt en un site moderne pour le 21ème siècle. Les jetées actuelles A et B ont plus de 70 ans. Elle ont été construites à l’époque de la Seconde Guerre Mondiale et ont largement dépassé leur durée d’utilisation. L’état de ces jetées est tel qu’elles ont besoin d’être remplacées par des installations d’amarrage solides pour les navires actuels et futurs de la Flotte canadienne du Pacifique.

Le MDN propose de remplacer les jetées actuelles A et B de Constance Cove à la Base des Forces Canadiennes Esquimalt et, au même moment, d’entreprendre des travaux pour enlever et assainir les zones contaminées du fond marin et pour remblayer l’estran du port d’Esquimalt. Les activités industrielles ainsi que les décharges d’égouts pluviaux, d’eaux de ruissellement et d’eaux souterraines ont contaminé les sédiments du port. Des pratiques et des procédures soucieuses de l’environnement ont été mises en place pour éviter la prolifération de la contamination, mais ce problème persiste et nuit à l’écosystème, et il faut le régler. Le MDN a mené des enquêtes dans le port d’Esquimalt pour identifier les secteurs présentant des niveaux élevés de sédiments contaminés et les assainir. L’assainissement limitera considérablement l’exposition de la vie marine aux sédiments contaminés et assurera un habitat sain aux communautés marines.

Le projet des jetées A et B soutient la stratégie nationale d’approvisionnement en matière de construction navale qui livrera des navires modernes à la Marine royale canadienne dans les 30 prochaines années. Les jetées A et B proposées accueilleront plusieurs de ces navires construits au Canada, dont le nouveau navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique et le navire de soutien interarmées. 

Aperçu des projets proposés

Les projets suivent en ce moment le processus d’approbation mis en place par le Gouvernement Fédéral. En parallèle, le travail de conception est en phase de finalisation et les examens réglementaires nécessaires sont en cours. Pendant ces examens, le MDN s’engage à partager l’information au sujet des projets proposés et à créer des opportunités pour les questions des résidents dans le voisinage de la BFC Esquimalt.   

Le projet de réfection des jetées « A » et « B » comprendra:

  • Le déclassement, la démolition et l’élimination des actuelles jetées « A » et « B », du matériel, des grues fixes, des bâtiments et des services utilitaires;
  • Le dragage du fond marin et le dynamitage du substrat dans la zone de la jetée pour obtenir une profondeur d’eau suffisante aux opérations de navigation; 
  • L’assainissement des sédiments contaminés par dragage et élimination ou recouvrement;
  • La construction de la fondation de la jetée incluant : les murs de soutènement, les pieux, les poutres et les galeries techniques;
  • La construction du ponton de la jetée et l’installation des réseaux d’utilité dans les galeries sous le radier;
  • Le nivellement et l’asphaltage de l’espace élargi du tablier de la jetée pour améliorer l’accès aux navires amarrés; et,
  • La construction de la sous-station électrique, des édifices secondaires et de deux grues montées sur rails liées aux opérations de la jetée.

Calendrier proposé et échéancier

Le projet de réfection des jetées « A » et « B » a été annoncé par le Ministre de la Défense Nationale en 2013. En ce moment, le MDN finalise la conception de ce projet, et initie également le projet d’assainissement du port d’Esquimalt (PAPE). La première partie du projet consiste en l’assainissement des sédiments au nord de la jetée « A». Le projet a été attribué et devraient commencer à la fin du mois de mars 2016 pour se terminer vers la fin du mois d’avril 2016. Les objectifs sont de terminer d’ici 2020 la nouvelle portion de la jetée « B » intégrée dans les installations d’amarrage et d’avoir la nouvelle jetée « A » opérationnelle d’ici 2023. Les activités de démolition, de dragage et de construction suivront un échéancier pour s’assurer qu’une des deux jetées soit disponible en tout temps pour l’amarrage des navires de la marine royale canadienne durant la phase de construction.

Les travaux pour le PAPE seront réalisés simultanément avec le projet des jetées. Des travaux d’assainissement supplémentaires pour le PAPE sont prévus dans différentes zones du port d’Esquimalt pour améliorer la santé du port.

Éléments clés du projet

Comment ce projet s’intègre-t-il avec les autres initiatives en cours au port d’Esquimalt?

Le port d’Esquimalt est un lieu d’opérations navales et un port industriel actif depuis plus de 150 ans. Les pratiques des 150 dernières années ont contribué à sa contamination. Le MDN a mené des recherches pour évaluer la qualité des sédiments du fond marin et pour identifier les zones de l’estran qui justifiaient un assainissement. Les zones de la jetée « A » et de la jetée « B » font parties des sites prioritaires identifiés par le travail de réhabilitation environnementale dans le cadre du projet d’assainissement du port d’Esquimalt du MDN.

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) ont récemment mené un important travail d’assainissement du fond marin autour de la cale sèche d’Esquimalt.

Dans la zone côtière contaminée et sous le site du projet des jetées « A » et « B », le travail d’assainissement comprendra le retrait par dragage des sédiments contaminés et le recouvrement de ces zones par du remblai propre. Ceci réduira considérablement l’exposition de la vie marine à des sédiments contaminés et fournira différents habitats pour  les communautés marines.  

En tant que régisseur du port d’Esquimalt, la BFC Esquimalt a construit une série de récifs sous-marins près de l’entrée ouest du port en 2012.

Le projet d’assainissement du port d’Esquimalt s’étendra à d’autres zones du port d’Esquimalt durant les cinq prochaines années.

Quels sont les avantages de ces projets ?

Le projet de réfection des jetées « A » et « B » et le projet d’assainissement du port d’Esquimalt sont des investissements clés dans le futur. Ce travail de modernisation de l’infrastructure et de gestion environnementale apporte des avantages à la région aussi bien sur le plan économique que sur le plan de la santé humaine. Il est aussi profitable aux opérations de la Marine royale canadienne, dont :

  • Des occasions d’emplois à court terme dans la construction et l’approvisionnement en matériel et équipement;
  • Le potentiel de croissance dans le domaine des travaux de construction maritime;
  • Des améliorations durables quant à la préparation des interventions navales et à l’état de préparation aux catastrophes;
  • L’efficacité opérationnelle à long terme à la BFC Esquimalt; et,
  • Des améliorations à long terme de l’environnement marin dans les eaux du port d’Esquimalt.

Quelles étapes ont déjà été réalisées?

Les nombreuses configurations pour l’accostage sur la jetée, les options d’ingénierie, et les méthodes de construction pour les nouvelles jetées « A » et « B » ont été examinées. Les diverses options axées sur la recherche pour la gestion de la contamination des sédiments du fond marin du port ont aussi été examinées.

Les plans de mise en œuvre sélectionnés représentent les meilleures options considérant les opérations, les coûts, les améliorations environnementales et la performance sur le long terme.

Quel sera le niveau de bruit de la construction?

Du bruit sera produit durant les phases de démolition et de construction. Durant cette période, il est escompté que les nuisances acoustiques viendront principalement du forage/du battage des pieux de la jetée et des travaux de dynamitage du roc. Suivant la construction, il ne devrait pas y avoir de différence entre l’opération des jetées prévue et les activités actuelles.    .

Quels seront les effets sur la circulation durant la construction?

Parce que le site de construction et les lieux de dragage se situent à bonne distance des zones proches du grand public, les travaux en eux-mêmes n’auront pas d’effet notable sur la circulation, à part peut-être le transport des matériaux de construction en provenance et vers la Base. Il est prévu que les entrepreneurs en construction sélectionnés se chargeront de certains de ces transports par le biais des barges, limitant les effets sur les routes publiques; mais il est probable que certains transports de matériaux se fassent par camion. Les entrepreneurs seront responsables pour le développement de plans acceptables qui réduisent les effets sur le public des transports de matériaux de construction en provenance et vers les chantiers.    

Les activités de construction et de dragage du site affecteront-elles la santé des gens vivant à proximité?

Aucun effet négatif sur la santé lié à ces travaux n’est envisagé pour les résidents vivants sur le secteur riverain portuaire d’Esquimalt ou dans le voisinage proche de BFC Esquimalt. Les efforts d’assainissement des deux projets produiront des améliorations positives et à long-terme sur la santé de la région environnante en contribuant à l’amélioration de l’environnement marin dans le port d’Esquimalt.  

La planification de l’exécution des tâches impliquera des considérations de santé, de sécurité et de bruit en accord avec l’Évaluation Environnementale du MDN. Les activités des entrepreneurs seront scrupuleusement surveillées par le MDN et les fonctionnaires de Construction de Défense Canada à travers tous les étapes du projet pour identifier et réduire les risques résiduels et les dangers reliés aux activités sur le site.

Quelles considérations environnementales ont été prises?

Le retrait des débris liés aux travaux de démolition et le retrait et l’élimination des déblais de dragage donneront lieu à une amélioration générale de la santé environnementale du port d’Esquimalt.

Le remplissage planifié de certaines zones intertidales à l’arsenal de la BFC Esquimalt et le retrait des pieux des jetées existantes aboutiront à une perte d’habitat permanente. Cependant, la création d’un nouvel habitat, incluant l’installation de pierres de protection, de nouveaux pieux et de rideaux de palplanches fournira un habitat de remplacement de plus grande qualité pour compenser cette perte. De plus, le développement en 2012 d’une série de récifs artificiels à l’entrée ouest du port, par le MDN et Pêches et Océans Canada, contribue à une meilleure santé environnementale et un nouvel habitat dans le port.

Le MDN développera un plan compensatoire pour la perte de l’habitat pour s’assurer qu’une compensation adéquate est réalisée. Un programme officiel de suivi sera mis en place pour vérifier l’efficacité du nouvel habitat et s’assurer qu’il fonctionne comme prévu et que l’établissement et la productivité soient réussis.     

Quels relevés/études ont été réalisés pour ce projet?

L’équipe du projet du MDN continue de mener des études pour analyser les conditions existantes et soutenir le travail des deux projets. Les examens techniques suivants sont parmi ceux qui ont été complétés jusqu’à miantenant :

  • Les études sur l’habitat marin;
  • Les sédiments marins et la recherche sur les carottes de sédiments;
  • Écarter les dangers sous-marins;
  • Les évaluations des impacts archéologiques marins et terrestres;
  • Le forage géotechnique; et,
  • L’étude acoustique.

Le MDN est sur le point de compléter une Évaluation Environnementale pour le projet de réfection des jetées « A » et « B ». Dans le cadre de cette évaluation, le projet tiendra une séance d’information donnant aux résidents du voisinage de la BFC Esquimalt une occasion d’en apprendre plus sur les projets.   

Au fur et à mesure que le projet de réfection des jetées « A » et « B » et le projet d’assainissement du port d’Esquimalt se poursuivent dans les années à venir, les équipes des projets continueront à donner des nouvelles sur le site Web du port d’Esquimalt.

Comment puis-je faire part d’un commentaire ?

Le MDN s’est engagé à partager l’information sur le projet de réfection des jetées « A » et « B »  et le projet d’assainissement du port d’Esquimalt et à prendre connaissance et documenter les questions, préoccupations et commentaires des résidents dans le voisinage de la BFC Esquimalt et des utilisateurs du port.

Les membres du public sont encouragés à poser des questions ou partager leurs réactions au sujet des projets.

Les questions ou commentaires peuvent être soumis à l’équipe du projet :

Par courriel cfbesquimalt@outlook.com

Par courrier

Bureau du projet d’assainissement du port d’Esquimalt et des jetées A/B
a/s Affaires publiques de la Base
Base des Forces Canadiennes Esquimalt
C.P. 17000, succ. Forces
Victoria (C.-B.)  V9A 7N2

Comment mon commentaire sera-t-il étudié?

Le commentaire reçu sera utilisé pour identifier les préoccupations et pour développer des stratégies d’atténuation appropriées lors des processus de conception/planification et de conclusion de marché pour chaque projet. Le commentaire reçu sera documenté et sera intégré aux comptes rendus des projets qui pourront être utilisés lors des examens réglementaires et des éventuelles directives données aux entrepreneurs sélectionnés.

Séance d’information publique -   Deux séances d'information publiques sur le projet de réfection pour les jetées A/B et le projet d'assainissement pour le port de la BFC Esquimalt ont eu lieu. La première, le 25 mars 2015 et la deuxième, le 7 mars 2016.